Test de la Garmin Forerunner 235 : la montre de running qui motive

J’ai mis quelque temps à courir avec une vraie montre de running, ça fait bien 2 ans et demi que je cours régulièrement mais je n’avais pas encore passé le cap. J’étais habituée à mon téléphone, et je m’en contentais très bien, même si ça n’était pas hyper pratique pour suivre son temps réel sur une course. Puis le Blog Nouvelles Technologies m’a proposé de testé la Garmin Forerunner 235 avec cardio au poignet, j’ai bien sûr dit OUI !

Au départ, je n’étais pas forcément intéressée par une montre de running avec un cardio fréquencemètre au poignet. Quand ces montres ont commencé à sortir sur le marché, j’avais entendu pas mal d’avis négatifs sur la prise de pouls qui était plutôt aléatoire selon les poignets. Ayant de petits poignets, j’étais presque sûre que cette fonction n’allait pas me servir.

Lorsque j’ai reçu la montre, j’ai été étonnée de voir que celle-ci s’adaptait très bien à mon poignet, malgré un design assez volumineux  (pour moi, soyons honnêtes!), le capteur matchait bien avec mon poignet sans que celui-ci soit compressé.

Maintenant que j’ai mes pulsations, c’est cool, mais j’en fais quoi ? Avoir sa fréquence cardiaque lorsqu’on fait du sport, c’est cool mais encore faut-il les comprendre et les interpréter. C’était mon 2ème apriori : à part un coach qui aurait pu interpréter ces données, je ne savais pas comment j’allais m’en servir.

Mon avis après plusieurs tests ? Je suis totalement convaincue, même par le cardio ! En fait, tout est fait pour que l’utilisation soit simplifiée, et même pas besoin de lire la notice (promis) ! Je vous explique comment je m’en sers !

Pour la course à pied

Comme toutes les autres montres de running, je programme (ou non) mes séances à l’avance. J’ai aussi la possibilité de composer mon entrainement ou d’en télécharger un sur Garmin. Tout est personnalisable, et il est très facile de programmer sa séance depuis son ordinateur, sur la plateforme Garmin Express. L’ergonomie est plutôt agréable et surtout intuitive. Le champ des possibilités est grand et on peut réellement prendre du plaisir à créer ses petits plans d’entrainement.

En ce qui concerne l’usage de la montre pendant un run, c’est là aussi hyper simple : on peut changer le mode d’affichage pour ne choisir que de mettre en avant l’allure, la distance ou le temps.

Et quid du cardio ? Un bien comme je vous disais, j’avais peur de ne pas m’en servir correctement, et au final Garmin a tout fait pour faciliter l’usage : un « tableau de bord » s’affiche et vous indique les différentes zones cardiaques (échauffement, aérobie…etc), et c’est plutôt cool ! On sait dans quelle zone on se trouve, et il n’y a plus qu’à donner un petit coup d’accélérateur si on veut mettre plus d’intensité. En soi, c’est surtout pratique pour les données obtenues pendant la course. Vous allez pouvoir les analyser et voir votre progression. C’est sur ce point que la Garmin Forerunner 235 avec cardio peut être vraiment indispensable !

Pour la séance de fractionné, encore une fois rien de plus simple, on programme sa séance et on se laisse guider. J’en fais le même usage pour les trainings et je trouve ça plus motivant !

Une fois la séance terminée, on n’a plus qu’à synchroniser sa montre avec son téléphone pour avoir le résumé : le tracé, les graphiques de son allure, ses pulsations et l’on peut même superposer ses données pour comparer. #EASY

Une montre connectée et tracking d’activité ?

Si vous êtes du genre ultra-connecté (un peu comme moi…), vous allez apprécier de recevoir vos notifications directement sur votre poignet. Pour ma part, j’ai testé au tout début, et j’ai finalement coupé la connexion, trop difficile pour la concentration au travail ! Mais pour ce qui est du tracking d’activité, comme toutes les montres, ça fait le job ! On peut synchroniser à d’autres applications (FitnessPal par exemple).

Je suis finalement hyper convaincue par l’effet cardio, et je vous la recommande si vous souhaitez une montre technique mais pas trop ! Elle est parfaite pour ceux qui veulent aller un peu plus loin dans la recherche de performance sans pour autant avoir besoin de passer un diplôme de coach (mais on est d’accord, rien ne remplace un bon coach ! ).

 

 

  • Facile d’utilisation
  • Planification de ses entrainements
  • Interface web et application smartphone
  • Autonomie de la batterie
  • Capteur cardio au poignet

  • Pas compatible avec la natation
  • Peu de coloris du bracelet disponible
  • Synchronisation avec le smartphone un peu longue

 

2 Replies to “Test de la Garmin Forerunner 235 : la montre de running qui motive”

  1. Salut Pauline!
    Super article ! Merci pour tous ces conseils , et en général sur ton blog qui est top!👍
    As tu déjà essayé l’Apple watch serie 3 Nike, quand penses tu? Car j’hésite !
    Sinon pourrais tu faire un article sur les chaussures de running et conseil ?👟
    Je te suis aussi sur les réseaux, continue comme ça , mode , sport , voyage c’est génial !
    Stephane

    1. Hello Stéphane !
      Merci pour ton retour, ça me fait hyper plaisir ! Je n’ai pas testé l’Apple Watch de Nike, en revanche je te recommande le blog de mon ami Yohann pour tout ce qui est test de montre : http://www.blog-nouvelles-technologies.fr/?s=apple+watch+ Voici le lien où tu trouveras tout ce qu’il a écrit sur la montre Apple en question 🙂
      C’est une très bonne idée l’article sur les chaussures de running, je vais en écrire un ☺️
      Je te dis à bientôt alors et merci de me suivre !

Laisser un commentaire