Le marathon de La Rochelle – Tout ce qu’il faut savoir

EDIT : article mis à jour le 25 mars 2018

J’ai reçu pas mal de messages sur Instagram me demandant des informations particulières sur le marathon de La Rochelle, je me suis dit qu’un article serait une bonne idée, histoire de rassembler tout ce qu’il faut savoir. Je ne l’ai jamais couru en entier puisque je l’ai seulement fait en duo mais chaque année, je suis de près la course, c’est l’événement sportif de la fin d’année à La Rochelle.

Cette année, le marathon aura lieu le 25 novembre. L’édition 2017 avait été celle du changement puisque le parcours avait quelque peu changé. Les modifications ayant été validées, le parcours restera donc le même qu’en 2017.

Le parcours

Tous les coureurs rochelais vous le diront, La Rochelle c’est plat ! Et la seule montée qu’on peut trouver, c’est celle du pont de l’Ile de Ré… Autant dire qu’on n’est pas gâté à ce niveau-là ! Mais on s’accommode et puis s’il faut courir 42km autant le faire sur du plat ! Ce qui veut dire que le marathon de La Rochelle est un parcours plutôt roulant, avec quelques faux plats. Pour la première fois, cette année le parcours est modifié et devient encore plus roulant. De quoi satisfaire ceux à la recherche d’une performance. Les principaux faux plats du Mail ont été inversés et donc les coureurs les prendront uniquement dans le sens descendant #EASY.

Le parcours s’effectue donc en 2 boucles, comme les années précédentes, mais avec quelques changements : le Port n’est plus au programme, du moins le passage sur le fameux Quai Duperré a été enlevé… et c’est bien dommage ! Je me souviens que ce passage  avait été plein d’émotion quand je bouclais les derniers kilomètres du marathon en duo : mon binôme m’avait rejoint et avait couru avec moi, les spectateurs étaient nombreux, un moment magique ! Bien heureusement, l’arrivée se fait toujours sur l’esplanade Saint-Jean d’Acre.

La nouveauté cette année est le passage dans l’hyper centre, la Rue Gargoulleau est pavée et descendante. Le passage dans la rue Albert 1er, remontant jusqu’à la place de Verdun est plate. Une bonne partie du parcours se fait vers le quartier de Mireuil et de Port-Neuf, pas hyper fun car beaucoup moins de spectateurs mais c’est du bitume « roulant », ceux qui recherchent la vitesse, devront y trouver leur compte.

La partie vers Les Minimes profite aussi de quelques changements, la « seule côte » est inversée, et tant mieux, je me souviens d’avoir eu les jambes coupées juste après cette montée !

Dans l’ensemble, le parcours est encore plus roulant, et il y a vraiment de quoi améliorer son temps pour ceux qui ont cet objectif. L’organisation a fait en sorte de garder certains passages « mythiques » et ont inversé le sens des boucles et des faux plats par la même occasion. Les derniers kilomètres sont plus rapides, parfait pour ceux qui auront encore un peu d’énergie pour tout donner à la fin.

plan du parcours marathon La Rochelle

(Plus d’info ici)

Le départ

Ou LES départs devraient-je dire ! Deux départs sont prévus (comme chaque année) afin d’éviter les ralentissements et permettre un début de course sans piétinement. Ce n’est seulement après 830m (soyons précis !) que les deux pelotons, définis selon les catégories, se rejoindront.

Les ravitaillements

J’ai le souvenir que les ravitaillements étaient plutôt bien fournis, boissons sucrées, eau et glucose, et l’alimentation solide habituelle que l’on retrouve sur toutes les courses. En revanche, je ne crois pas y avoir trouvé du salé, et je sais que sur de la longue distance, on peut saturer des gels sucrés et avoir envie de salé. Les ravitaillements sont au nombre de 5 en comptant celui de l’arrivée, postés tous les 5 km. Vous y retrouverez également des produits de la marque MielTonia, naturels et à base de miel. J’ai testé leurs tubes que j’ai aimé au gout mais la texture un peu trop granuleuse ne m’a pas forcément plu. Une table sera à disposition pour les ravitaillements personnels.

Les plus

Tous les finishers auront droit à leur médaille, leur coupe-vent (au design souvent douteux…!) et la traditionnelle bourriche d’huîtres ! Parfaite pour la récupération et faire le plein de minéraux !

Comme à chaque marathon, des meneurs d’allures seront là. Selon les temps, les ravitaillements se feront « à la volée », notamment pour les coureurs qui visent les 3h00 et les 3h15. Au delà, un peu plus de temps sera pris à chaque ravitaillement mais toujours dans l’objectif du chrono fixé par le meneur.

Les infos pratiques

  • Un camion vestiaire pour entreposer ses affaires et les récupérer à la fin, sur le lieu d’arrivée.
  • Un cadeau pour ceux qui n’auront pas pu terminer le marathon et qui iront chercher leurs affaires au vestiaire.
  • Des points de rassemblement pour que la famille et amis puissent rejoindre les coureurs. Ces points porteront les noms des 3 îles : Aix, Ré et Oléron.
  • Un tivoli avec kiné, podologues et secouristes.
  • Des douches disponibles au camping Du Soleil, dans le quartier des Minimes, à environ 1km à pied de l’arrivée en prenant le passeur (bateau bus, 1€ le ticket), 2km si vous y allez à pied sans prendre le passeur et comptez 6km en voiture à cause du plan de circulation qui oblige à faire un détour.
  • Un « footing » de 4km est organisé la veille : rendez-vous le 24 novembre à 9h30 à l’Espace Encan, au village du marathon
  • Et la traditionnelle Pasta Party d’avant course à 19h30

La météo

La Rochelle est une ville tournée vers l’océan, je ne vous apprends rien, ce qui veut dire que la météo peut être très changeante et inattendue ! Le vent est l’ennemie du coureur, il faut en être conscient ! Et comme pour tout marathon, il est difficile de connaitre les conditions météo à l’avance. C’est un risque à prendre, d’autant que fin novembre, les températures commencent à baisser, et la pluie peut s’inviter. Et le cocktail pluie, vent et froid, on s’en passerait bien ! Je vous rassure, le paysage vaut quand même le détour ! Et pour vous dire qu’on ne peut pas se fier au temps rochelais, je me souviens qu’une année, il avait fait un froid sec avec un magnifique soleil et l’année suivante, nous avons eu droit à la pluie et au vent mais avec des températures clémentes.

Pour l’hébergement

Le marathon étant un événement majeur à La Rochelle, je vous conseille de vous y prendre assez tôt pour les réservations. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : l’hôtel, les AirBnb et l’auberge de jeunesse.

Et on mange quoi après ?

La récompense ultime, c’est bien sur le brunch ou le resto en famille ou avec les amis. Je vous recommande quelques restaurants que j’ai testé :

  • Le Prao, 10 rue Saint-Nicolas pour le brunch, je sais que chaque année, il prépare un brunch du sportif. En revanche, je vous déconseille de sortir de la formule brunch, les autres plats ne suffiront pas aux coureurs affamés. Comptez entre 20 et 25€ pour le brunch.
  • L’Ardoise des Cloutiers, au 7 Rue des Cloutiers, pour un brunch qui ressemble à une formule entrée-plat-dessert ! Vous y mangerez des viennoiseries, servis avec une boisson chaude et un jus de fruit. Vous aurez le choix ensuite entre 2 plats et 2 desserts. Comptez 22€ pour la formule brunch.
  • Le Comptoir de Walter, 45 rue Saint-Nicolas, des produits frais, des salades originales, la possibilité de composer son assiette, mon adresse préférée sur La Rochelle ! Et un personnel hyper agréable, je vous conseille les yeux fermés ! Attention, ils ne prennent pas les réservations ! ( EDIT : c’est fermé le dimanche, et ils n’ouvriront pas spécialement pour le marathon, mais le samedi midi ou soir en veille de course, ça peut être très bien !)

Pour vous inscrire : ici (possibilité de s’inscrire en ligne également)
49€ jusqu’au 15/06/2017
54€ jusqu’au 01/09/2017
59€ à compter du 02/09/2017

Il existe d’autres formules pour ceux qui ne souhaitent pas s’aligner sur le marathon. Je vous conseille de vous y inscrire rapidement car les dossards sont limités et ils partent en général très vite.

Le duo (Inscriptions : ici) / 50€ / Limité à 700 duos
Le 10km (ici ) / 13€ / limité à 2000 coureurs
Le challenge Entreprise avec 4 coureurs (ici) / 290€ par équipe
Le semi-handisport fauteuils (ici) / 15€
Et le marathon non et mal voyants (ici) / 15€

 

Alors qui est tenté pour une balade de 42km en bord de mer ?

C’est beau, non ? Un bout du parcours vers Port-Neuf.

Photo de couverture : Thibaud

6 Replies to “Le marathon de La Rochelle – Tout ce qu’il faut savoir”

  1. Article très détaillé ! Pour une petite histoire personnelle, n’y allez pour prendre des coups de soleil ! En effet, sur les 4 que j’ai pu faire à La Rochelle, 4 fois … il pleuvait ! Pas de bol on va me dire, sachant que les années suivantes il faisait beau (le réchauffement climatique tout ça tout ça ;)). Quoi qu’il en soit, c’est bien l’un des seuls marathons où j’ai vu un ukrainien exploser les kenyans au 30 km sur le long de la corniche de Port-neuf, le vent pleine face ! Maintenant, vous aurez peut-être de la chance. Autre information, malgré que les 2 boucles sont « chiantes pour la tête », il n’en reste pas moins que cela permet d’avoir du public sur les 42km … 195m !

    En tout cas, enjoy !

    1. PaulineBachelier dit : Répondre

      Merci Yohann pour ta contribution à cet article ! Effectivement le vent et la pluie en novembre c’est presque un temps classique à La Rochelle ! La surprise en novembre donc… !

  2. Merci beaucoup pour cet article je vais le faire passer à une future participante ! Justement on cherchait des adresses de brunch ton article est parfait pour ça 👌
    Est ce que tu sais si on peut suivre les coureurs à vélo ou pas du tout ?

    1. Hello Bérangère ! Oui y’a possibilité de suivre les coureurs mais pas sur tout le parcours, normalement c’est possible de les suivre vers Port-neuf, Mireuil et les Minimes, c’est dans le centre ville où c’est plus compliqué ! A bientôt alors ! 😘

  3. Bonjour Pauline enfin je trouve des informations sur le parcours’. C est mon 1er sémi marathon et j avais besoin de le cerner. Tu m as rassure. Merci et donc Go pour demain! Bon semi à toi aussi . Annie

    1. Bonjour Annie ! Ravie que l’article t’ai servi alors ! Il a fait un super temps pour ce marathon, j’espère que tout s’est bien passé pour toi ! Je ne l’ai pas couru, j’ai encouragé mes copines mais c’était top !!

Laisser un commentaire